.: Bêtes, Enfants, Plantes, Monstres ? Théières Même ! Pour mon Humble Plaisir Personnel ♥ :.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Adrix Schwein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Adrix Schwein
Simple Concitoyen ~
Adrix Schwein

Messages : 3
Métier & Groupe : : Informateur

Adrix Schwein Empty
MessageSujet: Adrix Schwein   Adrix Schwein EmptyLun 21 Fév - 8:37

/Je m'excuse d'avance pour la qualité assez douteuse de l'ensemble, vu que je l'écrit de manière fragmentaire au cours d'un voyage c'est un peu tendu et pas toujours idéal ^^" Je corrigerais une fois le postérieur chez moi, ce sera plus pratique. Et comme le correcteur a des ratés ici, ca risque de piquer un peu les yeux/

(°(00)°) Black Pig fait son entrée en scène ! Moi, par moi même ! (°(00)°)

.: Général. Votre Personnage ::
.

Nom et Prénom : Schwein Adrix, dit Black Pig pour les intimes... Faut pas chercher, c'est lui qui a choisi ce surnom. Vous pouvez aussi l'appeler Ad' ou Dridrix, il s'en moque. Il n'aime pas qu'on l'appelle par son nom de famille, il trouve ça trop formel.

Age : 19 ans d'après lui, mais à bien le regarder, on a du mal à croire qu'il soit si âgé.

Classe Sociale & Mêtier : C'est là que ça devient compliqué... Adrix possède tout un tas d'activités plus ou moins officielles et avec des succés variables. Riche héritier, stupidement fortuné depuis la mort de ses parents, il s'est auto proclamé rockstar bien qu'aucune de ses chansons n'ait jamais connu de succés. Acharné, il ne renonce pas à l'idée de devenir un jour un idole de la scène et harcèle le monde entier, il va même jusqu'à chanter dans d'autres langues !
Sa véritable profession, bien qu'officieuse et profondément illégale, est cependant informateur. En utilisant l'immense l'entreprise familial, il a des contacts implantés dans la quasi totalité des branches qu'il utilise pour obtenir des nouvelles fraîches. Il en revend la plupart aux frères Mozarts, mais travaille aussi à son propre compte. Assez connu en tant que Black Pig dans le milieu, peu se sont à l'avoir rencontré en personne et à connaître son identité. Il est mêlé à un certain nombre d'activitées pas nettes, et une belle quantité de l'argent sale transite par lui... ce qui évite qu'on lui cherche des noises en fait. Mine de rien, c'est quelqu'un de très polyvalent.

Lieu de Résidence : Il possède pas mal de petites planques un peu partout, son domicile centrale reste le modeste manoir des Schwein, un endroit pompeux qu'il a redécoré de façon assez excentrique.

Opinion concernant Kaiser & son régime : Il se moque un peu de toutes ces histoires en fait, mais c'est bon pour le business. Il est cependant profondément attaché à sa liberté, ce qui le ferait plutôt pencher dans la balance anti-Kaiser, il préfère vendre aux résistants. Ses activités criminelles lui confèrent une méfiance légitime vis à vis des forces de l'ordre.

.: Phantom ::
.


Nom : Vyers

Classe : Flore, mais on peut difficilement faire plus flore que ça

Catégorie Technique : Miracle physique : L'assimilation. Vyers parasite et absorbe les plantes se trouvant dans son perimètre afin de se consituter un corps. Sa racine originelle peut prendre la forme qu'elle désire afin d'aller chercher le matériel necessaire pour se façonner l'enveloppe désirée. Il n'est donc pas très à l'aise en milieu urbain, mais se révèle redoutable en pleine nature. Cette capacité le rend particulièrement pénible à tuer, puisqu'il pourra se reconsituer sans grande peine tant qu'il a assez de matière à proximité... Petit bémol, hélas, au printemps il se retrouve invariablement tout beau tout fleurit... pour le plus grand malheur d'un Adrix allergique au pollen.
Miracle spirituel : La poisse ! Vyers dégage une malchance à la limite du surnaturelle. Théoriquement, elle est censée affectée ses adversaires, mais les déblacles musicales et sociales d'Adrix semblent indiquer le contraire. Ô joie !

Espèce à laquelle il s'assimile & Sexe : A la base, c'est un morceau de lierre. Plus exactement, une unique feuille reliée à une tige, c'est elle son "noyau". Le reste, n'est qu'un amas incohérent de végétaux dépendant de son environnement.
Adrix le considère comme un mâle, mais il est probablement assexué... j'ai pas vu d'organes génitaux en tout cas. Peut être qu'en cherchant bien entre deux fougères. Il a pas une voix de femelette en tout cas, ni la personnalité qui va avec.

Particularités : Vu qu'il assimile les plantes à sa portée, Vyers n'a pas vraiment d'apparence à proprement parler. Son corps n'est qu'un amas tordu de lianes mouvantes et de feuilles, le tout prenant forme selon son gré. Il peut tantôt ressembler à un humanoïde, et soudain à un bête buisson, c'est la magie du camouflage en pleine nature.
Il ne perçoit ni ne communique comme nous. Chaque feuille est à la fois un oeil et une oreille potentielle, il perçoit les vibrations de l'air sans doute. C'est cette extrême adaptabilité qui en fait un espion très efficace, difficile à éliminer et qui peut aisément se camoufler dans le moindre recoin de végétation. Il peut décomposer son corps en plusieurs sous parties, comme des lianes ondulantes sur le sol comme des serpents, mais toutes doivent rester connectées au noyaux par un moyen quelconque, ne serait-ce que la plus infime des racines. Ces morceaux peuvent s'éloigner d'Adrix sur une zone relativement importante, mais le noyau doit rester à ses côtés.
Il a une peur des restaurants végétariens, des termines, et des chenilles en général, et se trouve être assez imbu de sa petite personne, malgré sa grande fidélité.

Image le représentant:
Spoiler:
 

Taille Maximale & Taille minimale : A cause de sa forme inconsistante, Vyers a des dimensions qui varient fortement. Dans son modèle dit "de transport", il prend l'aspect d'une liane, distrairement enroulée autour du bras de son maître, sous ses vêtements alors que sa forme humanoïde standard fait presque 2m de haut. Son "volume" est délimité par la quantité de végétaux que son environnement et sa puissance lui permettent d'assimilier. [/color][/i]

.: Récit ::
.



C'était un matin comme tant d'autre sur la ville de Vienne. Le soleil venait à peine de se lever et chacun débutait déjà les préparatifs de la journée. Travail, école, il y en avait pour tous les goûts, même pour un certain mégalo.
Mais au milieu de cette agitation naissante, deux individus étaient debout depuis déjà plusieurs heures. Il avait passé une bonne partie de la nuit ici, à veiller cette simple porte sur cette vieille façade, cachés dans une ruelle rendue quelque peu sordide par les chats errants et les tas d'ordures. Ils étaient dans un quartier reculé, dans une zone aussi peu fréquentée par les touristes que par les citadins. Pas vraiment une zone fantôme, juste un recoin pommé sans grand intérêt. Oui, sans intêret, sauf cette maisonnette là... maisonnette dont l'adresse avait été si compliquée à obtenir.
Emmitouflés dans de grands imperméables sombres, ils attendaient avec impatience leur rendez vous, mallette à la main. Ils devaient voir quelqu'un d'important, quelqu'un d'influent et de dangereux et... et en l'occurrence drôlement en retard. L'un des inconnu tapait nerveusement du pied en fixant sa montre, nettement agacé derrière son look de mafieux. L'heure fixée était minuit, alors pourquoi le contact n'était-il toujours pas là ? Il ne pouvait pas leur avoir fait faux bond, c'était tout simplement in-envisageable ! Pas après tout ce qui avait été accompli ! De toute façon, ils ne pouvaient pas se permettre de baisser les bras, ils avaient investis beaucoup trop d'argent dans cette affaire pour renoncer. Mais quand même, les rumeurs avaient beau dire que le gaillard avait des coutumes étranges, ça en devenait presque vexant. Et puis il faisait un de ces froids en plus ! A vous géler le cul d'un canard !
Et puis enfin, la porte s'entrouvrit avec un grincement sinistre. Le battant s'écarta à peine, juste assez pour laisser passer la main qui leur fit signe d'entrer. Les deux compères échangèrent un regard soulagé avant de franchir le seuil de la maison. Le hall était poussiéreux, et assez mal entretenu à vrai dire. Les murs étaient recouverts d'étagères pendant que des tonnes de livres étaient étalés en vrac sur le sol. Certains ouverts, d'autres avaient déjà été grignotés par des rats depuis longtemps. Leur hôte avait du partir devant, il n'était pas là... Il devait se trouver dans la pièce juste devant eux, sans doute, prêt à les accueillir.
Le duo de complice s'avança, confiant. Mais à peine entré, ils se retrouvèrent presque sur une autre planète. Le supposé bureau du maître des lieux était plongé dans la pénombre, faiblement éclairé par une ampoule à la luminosité vacillante. L'air y était suffocant, et il faisait beaucoup trop chaud, sans parler de l'humidité. Les visiteurs ne se sentirent pas à l'aise. Le pourquoi du comment était simple à deviner : Du sol au plafond, tout était tapissé de verdure ! Des plantes en pot tenaient compagnie à des plantes grimpantes qui avaient fait des murs leur propriété. Tout était si luxuriant qu'ils crurent un instant avoir été envoyé en pleine jungle. Il ne manquait plus que quelques oiseaux exotiques pour parfaire le décor. Les formes hasardeuses des feuilles et autres végétaux se devinaient à peine dans l'obscurité, et les nombreuses racines pendante depuis les autres oscillaient au gré d'un unique ventilateur lancé à fond la caisse. Le tout était assez menaçant en fait, comme si quelque chose de dangereux se tapissait quelque part dans cette forêt miniature. C'était donc là la tanière de Black Pig...
Leur hôte les attendait, assis derrière son bureau. Les hommes en imper ne distinguaient qu'à peine sa silhouette. Il était placé juste là où la lumière ne l'atteignait pas. Il prit la parole, avec une intonation grave.

-Vous avez la marchandise ?

-Vous avez ce que nous voulons ?


-Je veux ma paie avant...


Il y eut un moment de flottement, comme toujours dans ce genre de négociations. Les deux partis s'étaient trop investis pour prendre le risque d'être dupé, la méfiance était le mot d'ordre dans ce genre de business, on ne survit pas avec la confiance. Les hommes en noir se concertèrent rapidement, et le plus grand d'entre eux finit par déposer sa valise devant leur client. Il l'ouvrit d'une main experte et en présenta le contenu. Le maître de maison resta silencieux un instant, inspectant son dû d'un oeil expert. Le plus petit des visiteurs n'avait eut que peu d'informations quand à la transaction, curieux d'en savoir le montant, il jeta un coup d'oeil. L'attaché case contenait... un assortiment de pâtisseries ?!


-Yeaaaah ! C'est bien ça !

L'image mystérieuse vola en éclats lorsqu'il commença à s'empiffrer avec un enthousiasme gamin. C'était des gateaux de haute qualité, de quoi racheter une pâtisserie en fait, mais il enchaînait le tout à une vitesse presque insultante pour des mets si raffinés.

-Bien joué les gars ! Pile ce que je voulais !

-M...ma... mais ?.... Pourquoi des gâteaux ?!

-Personne ne t'as mit au courant ? C'est toujours comme ça quand on traite une affaire avec Black Pig. Il réclame sans arrêt des desserts chers et difficiles à trouver.

-Je suis un connaisseur voilà tout, ajouta le concerné en léchant goulument ses doigts pleine de crème pâtissière. Et puis, je les vaux bien !

-Et votre part du contrat maintenant, monsieur Black Pig ?

-Ah ! Ouai ! C'est vrai ! Deux petites secondes !

Il arrêta sa dégustation pour aller farfouiller dans ses casiers. Le petit jeu dura quelques secondes jusqu'à ce qu'il pousse un juron.

-Tain !


Il frappa violemment le mur derrière lui. Aussitôt, des néons au plafond s'allumèrent, dissipant les ténèbres envahissantes.

-Fichue problème d'électricité, j'y vois pas à deux mètres moi !

Il fit une mine satisfaite et leur tendit un document, mais aucun ne réagit pour le prendre. Les deux visiteurs semblaient abasourdis par la surprise maintenant qu'ils pouvaient voir leur client. Non seulement ce n'était pas l'espion sombre et ténébreux, bien qu'excentrique, que beaucoup s'imaginaient, mais c'était même l'opposé totale !
Le prétendu Black Pig n'était qu'un adolescent à la majorité douteuse. Pommettes rosâtres, visage aux traits plutôt ronds, grands yeux enfantins et peau douce... Non vraiment pas un homme viril. Il portait un accoutrement hideux. Enfin, non, hideux n'était pas vraiment le terme approprié, anarchique conviendrait peut être mieux. Il portait une longue une veste en cuir blanche dont la face intérieur était d'un violet criard. Elle se terminait au niveau de ses genoux, à la manière d'une cape. Un peu comme celles de Matrix, mais après que le génie du mauvais goût y soit passé. Et si jamais ça ne suffisait pas à vous arracher la rétine, son col était stupidement grand, deux énormes pics de part et d'autres de sa tête qui partaient de ses épaules et montaient jusqu'au haut de son crâne. Pour en rajouter encore une couche, il la portait ouverte, sans rien en dessous, laissant à la vue de tous son torse vaguement musclé ainsi qu'un médaillon un or comme pour se convaincre lui même qu'il était sexy. Sa coupe de cheveux n'avait rien à envier au reste. Combien de pot de gel utilisait-il chaque matin pour se faire des mèches pareilles ?! Sa tignasse blonde comme le maïs (j'aime pas les blés !) était hérissée vers l'arrière, lui donnant un vague air de famille avec un certain hérisson bleu trop rapide pour exister. Détail final, il avait les yeux violets et ses pupilles transpiraient la niaiserie gourmande plus que l'intelligence.
C'était CA l'informateur dont on leur avait tant vanté les mérites ? Une espèce de disco-boy prépubère en retard sur son époque ? Et puis merde à la fin, pourquoi BLACK Pig ?! Il ne portait absolument RIEN de noir ! White Pig aurait été plus approprié ! Ou Purple Pig ! Ou Fuckinghasbeen Pig !

-Ben quoi ? J'ai quelque chose sur la figure ?

Il était vaguement habitué à ce genre de réaction, mais n'avait jamais compris pourquoi tout le monde réagissait comme ça. Il avait finit par se convaincre que les visiteurs étaient troublés par son charisme époustouflant, et ce dés le premier regard.

-Ben ouai désolé j'ai pas vraiment eut le temps de me refaire une beauté ce matin...

-.... Ah ! A ce propos ! Pourquoi nous avoir fait attendre aussi longtemps ?

-Ben..... euh.... J'suis malade, j'avais pas envie de me lever !

Là, c'en était trop. Et si le grand ne perdit pas les pédales pour étrangler le morveux, ce fut uniquement grâce à l'intervention du plus petit qui eut comme une révélation céleste. Après un hoquet de surprise, il pointa Adrix d'une doigt dans une position presque théâtrale.

-M... mais je vous connais vous !

-Forcément, tout le monde me connait.

-C'est qui ?


-Mais si ! Tu sais ! C'est ce gosse de riche qui passe à la radio parfois ! On change de chaîne dés qu'on l'entend !

-Ah ouiiii ! Je vois ! Il paraît qu'il paie une fortune pour qu'on passe ses chansons.

-A... att.... Attendez comment ça "on change de chaîne" ?!

-Oups...

La rockstar autoproclamée s'essuya la bouche d'un revers de la manche et prit un air sévère en posant un pied autoritaire sur son bureau. Il pointa son index accusateur sur ses deux clients

-Comment osez-vous mépriser mes magnifiques chansons ? Après tout le mal que je me suis donné pour les faire ! Si vous saviez toute la peine que ça me fait !


Les deux espions étaient perdus, complètement déboussolés. Cette situation arrivait en tête des "trucs pas prévus". Ils n'avaient pas envisagés un seul instant qu'une rencontre avec un informateur pouvait dériver aussi vite sur leurs goûts musicaux. Si ca avait été un petit bourgeois ordinaires, ils n'auraient pas eut de scrupules à répondre, mais là, il tenait encore en main les documents qu'ils étaient venus chercher... A condition que ce soit les vrais bien entendu. Un doute affreux germa dans leurs esprits prudents, et il se mua bien vite en soupçons. Que ce gamin pourri gâté soit Black Pig, ça ne collait pas, et les familles aisées avaient souvent tendance à apporter leur soutien au régime. Lentement, avec toutes les précautions du monde, ils portèrent la main à leurs poches intérieurs. Et si c'était un piège ? Ou alors un vaste canular ? Pire encore, il pouvait feindre la stupidité et être un agent du Kaiser ayant intercepté leur enquête. Ils ne comprenaient pas pourquoi ils s'étaient retrouvés à tailler la discute avec un musicien d'opérette imbu de lui même, et ce qui n'est pas compréhensible est dangereux de nature. Adrix ne semblait se douter de rien, il avait entamé un discours interminable sur ses propres performances et sur le bien fondé de l'écouter. Il avait aussi évoqué le fait que ses tarifs venaient de décupler pour eux afin de réparer l'affront commis. Parfait, qu'il continue à parler dans le vent. Ils n'allaient pas le tuer, juste le neutraliser pour l'interroger en toute sécurité. Ils le relâcheraient après avoir vérifié s'il était bien celui qu'il prétendait être... S'il était le véritable Black Pig, il n'aurait aucun mal à le prouver.

-... Le brasier incandescent qui brûle dans mes veines de chanteur héroïque et aussi...

...En tout cas, si la stupidité était simplement feinte, c'était rudement bien imité.




Code du Règlement :


Dernière édition par Adrix Schwein le Mar 1 Mar - 10:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaiser F. von Weizimmer
Son Altesse Incontestée :.
Kaiser F. von Weizimmer

Messages : 41
Métier & Groupe : : ~ Dictateur & Moi-Même

Adrix Schwein Empty
MessageSujet: Re: Adrix Schwein   Adrix Schwein EmptyLun 21 Fév - 13:05

Mais c'est notre fiston °.° ! Bienvenue ici-bas brave petit Black Pig o/

Bon, pour ton personnage, pour le moment y'a pas de soucis, si ce n'est que ça ne me plait pas un sale informateur de la résistance è_é et que si j'entends un de tes single et qu'il me plait pas je t'envoie dans l'arène demi-portion è_é ! Préviens-nous quand tu auras finis de faire le récit et tout et tout ^o^

Par contre pour ton Phantom, comme je le prévoyais plus ou moins avec les premiers cas, il va falloir recadrer A MORT, ses capacités. Moi ce que je vois comme "MIRACLE PHYSIQUE" sur ton Phantom c'est tout ça :
- Capacité de Croissance
- Capacité de Régénération
- Capacité de Division
Oui parce que, en tant que plante... On peut pas considérer la régénération et la division comme des capacités propres à son "espèce". Ce qui peut être propre à son statut de "plante" par contre c'est sa croissance. Pas besoin que ce soit un miracle physique d'ailleurs pour dire qu'une plante grandit. Tu peux dire qu'au combat Vyers fait 2,5 mètres et se bat avec ses "racines" (parce que je vois plus ça comme un amalgame de racines en fait), sans que ce soit un miracle.

Par contre, la capacité de division en plusieurs entités, ça c'est un miracle. Donc à toi de voir comment tu retravailles ça ^.^ ! Pour le Miracle Spirituel pas de problème, tout dépendra de comment tu veux t'en servir au combat ou sous forme de capacités et on en reparlera à ce moment là ^o^ Si tu as des questions n'hésite pas, je sais qu'il n'est pas évident de tout saisir tu premiers coup concernant la création du Phantom ^.^"

_________ _____ ___ _
Adrix Schwein Sign_k10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrix Schwein
Simple Concitoyen ~
Adrix Schwein

Messages : 3
Métier & Groupe : : Informateur

Adrix Schwein Empty
MessageSujet: Re: Adrix Schwein   Adrix Schwein EmptyLun 21 Fév - 13:31

Le succés de mes tubes sera tel que je te détronerais mouahahhaha

Je suis en train d'éditer son miracle physique par une "capacité d'assimilation" qui consistera à bouffer les plantes alentours pour faire son corps, comme on me l'a suggéré ^^ (C'est comme ça que je le percevais au départ, mais j'avoue que j'ai foiré totalement les explications, shame on me)Du coup ses capacités varieront pas mal en fonction de l'environnement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sciera V. von Reiner
Chef de la BSEP :.
Sciera V. von Reiner

Messages : 111
Métier & Groupe : : Chef de la BSEP & de la Garde personnelle de Kaiser :.

Adrix Schwein Empty
MessageSujet: Re: Adrix Schwein   Adrix Schwein EmptyLun 21 Fév - 14:22

La personne qui a conseillé c'est moi >8D on tourne ca de maniere precise et pas abusee ^w^ et tout passera par Les techniques ! Je preciserait egalement le reglement le plus bite possible =3 continue tranquillement ta presentation Dustin, et previens quand t'as fini <3

_________ _____ ___ _

Adrix Schwein Sciera11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adrix Schwein
Simple Concitoyen ~
Adrix Schwein

Messages : 3
Métier & Groupe : : Informateur

Adrix Schwein Empty
MessageSujet: Re: Adrix Schwein   Adrix Schwein EmptyLun 21 Fév - 16:01

Et voilà un premier jet sur l'édition du Phantom, mais ca va demander des ajustements je pense ^^
J'aurais plus internet pendant les deux prochains jours, je vais en profiter pour attaquer le récit.

..... (°(00)°) ! Faudra vraiment que je me fasse une carte de visite tiens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Adrix Schwein Empty
MessageSujet: Re: Adrix Schwein   Adrix Schwein Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Adrix Schwein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Wiens ~ Ceux de Vienne :. :: - Ministères - :: - Régistrements & Documentation. :. :: Présentations-
Sauter vers: